Wiki PIREH

Des ressources pour utiliser le numérique en histoire

Outils pour utilisateurs

Outils du site


ressources_pour_philcarto

Ressources pour Philcarto

Présentation du logiciel

Philcarto est ce qu'on appelle un logiciel de cartographie thématique de données statistiques, autrement dit c'est un logiciel qui permet de créer des cartes sur lesquelles vont être localisées spatialement des informations statistiques sur un sujet donné. On pourrait ainsi imaginer une carte représentant le nombre d'habitants dans les communes d'un département, le revenu des ménages d'un arrondissement parisien ou bien encore les résultats d'une élection comme on le verra dans l'exemple développé plus loin.

Parmi les possibilités offertes par le logiciel, on pourra citer les cartes choroplethes, les cartes en cercles, les cartes en semis de points, les cartes de liens et de réseaux, etc… En revanche, Philcarto ne permet pas de géolocaliser une carte, ou bien d'interroger une base de données à partir de requêtes et d'obtenir un résultat cartographique. Pour ce genre de choses, il faut utiliser un logiciel de SIG comme gvSIG ou QGis.

Philcarto est le fruit du travail de Philippe Waniez, géographe à l'Université Bordeaux 2, et librement téléchargeable sur le site de son auteur. À noter toutefois qu'une courte inscription est nécessaire pour accéder au téléchargement.

Configuration nécessaire

La version 5 de Philcarto étant développée en VisualBasic dans l'environnement de développement Visual Studio Express, le logiciel fonctionne uniquement sous Windows (Windows 2000, XP, Vista, 7) et nécessite le framework .Net pour s'exécuter. Les utilisateurs Mac ou Linux pourront toutefois se tourner vers des solutions alternatives comme CrossOver, VirtualBox ou bien Wine pour faire tourner Philcarto sur leurs machines.

Principes de fonctionnement

Philcarto propose trois grandes catégories d'outils :

  1. Le module de cartographie proprement dit.
  2. Le module d'analyse multivariée comme des analyses factorielles.
  3. Le module d'analyse exploratoire comme des diagrammes triangulaires ou des graphiques bivariés.

Pour plus de détails sur les différents outils proposés par le logiciel il faut se référer à la documentation écrite par Philippe Waniez (Cf. la sous-partie “Webographie”).

Deux éléments sont indispensables pour créer une carte :

  1. Un fond de carte digitalisé (on emploie aussi parfois le terme de vectorialisé) au format Adobe Illustrator (.ai).
  2. Un tableau de données qui peut-être sous la forme d'un fichier excel (.xls) ou d'un fichier texte tabulé(.txt).

On parle d'un fond de carte digitalisé, car les différentes entités spatiales qui vont constituer la carte correspondent à des polygones vectoriels dotés d'un identifiant unique. À ces identifiants doivent correspondre des informations chiffrées contenues dans le tableau de données, car c'est par l'association de ces identifiants que Philcarto parviendra à afficher telle donnée à telle entité spatiale. Imaginons que nous souhaitions représenter le nombre d'habitants des 8 cantons d'un département. Il faudra dans un premier temps un fond de carte digitalisé où chaque canton correspondra à un polygone doté d'un identifiant unique (cant1, cant2, cant3, etc…). D'autre part, il faudra un tableau de données qui contiendra au minimum une colonne avec le nombre d'habitants pour chaque canton et une colonne avec l'identifiant du canton correspondant au polygone tracé dans le fond de carte.

Comment réaliser un fond de carte compatible avec Philcarto ?

Une fois réunies les données à cartographier il faut donc se procurer un fond de carte. À cette étape deux solutions se présentent :

  1. Un fond de carte correspondant aux données est librement accessible (Cf. la sous-partie “Webographie”).
  2. Le fond de carte n'existe pas et il va falloir le réaliser soi-même (c'est malheureusement le cas le plus fréquent pour la cartographie historique).

Il existe un logiciel (lui aussi gratuit) également développé par Philippe Waniez spécifiquement dédié à la création de fonds de carte pour Philcarto : Phildigit. Le principe de ce logiciel est de tracer des polygones et de leur attribuer des identifiants à partir d'une carte déjà existante que l'on aurait par exemple scannée ou bien photographiée. Exactement comme on le ferait à la main avec une carte et du papier calque.

A noter un troisième logiciel appelé ShapeSelect (lui aussi disponible sur le site de Philippe Waniez) qui peut rendre bien des services. Il permet d'importer un fichier shape réalisé avec n'importe quel logiciel de SIG, de sélectionner un certain nombre de polygones et de les exporter dans un fichier compatible avec Philcarto.

Pas à pas pour réaliser une carte avec Philcarto

Webographie

ressources_pour_philcarto.txt · Dernière modification: 2016/09/03 15:36 (modification externe)